Julia March

Cool, pas cool, trouvailles #9

Cool

Un dilemme moral de la plus haute importance s’est insinué dans ma vie, ces deux dernières semaines : me connecter à un serveur distant et taper des commandes comme une sauvage, ou bien prendre le temps de créer un fichier .sh et l’envoyer vers le serveur directement. Avantage de la première option ? On peut taper les commandes exactes en fonction de l’OS distant. Avantage de la deuxième ? On a un fichier dans le code que l’on envoie, dans lequel il suffit de changer les commandes, si besoin.

Ce n’est ni cool, ni pas cool, c’est simplement une problématique à laquelle je réfléchis. En fonction des serveurs/frameworks/langages, je ne suis même pas sûre que les deux mêmes options soient envisageables. D’un côté, j’aime taper des commandes en direct live, et hop, c’est torché ; d’un autre côté, avoir un fichier laisse un trace des commandes d’exécution à effectuer. Comme une to do list, quoi.

Je commence enfin à travailler plus assidûment avec Hugo, que j’ai décidé d’intégrer à l’un de mes projets pros. Hugo est conçu avec une élégance, un raffinement et une intelligence tout à fait exquise. Je ne sais absolument pas ce qui me donne la légitimité d’en juger, puisque j’ai travaillé avec un nombre de frameworks assez restreint, jusqu’à présent. Mais voilà, je le dis, tant pis si ça dérange.

J’ai rencontré des gens de Twitter à une contre-soirée du DevFest. Non, je ne suis pas allée au DevFest, j’ai 1) du travail et 2) une légère agoraphobie. Mais j’aime bien boire de la mauvaise bière en bonne compagnie, surtout pour traîner avec mon collègue Hubert, qui est un peu, au cas où vous ne le saviez pas -manants que vous êtes – une sorte de star de la tech. Eh, oui, il y a des stars dans ce milieu, je sais, c’est bizarre, j’ai pas encore trop compris le délire, mais c’est un fait.

Pas cool

J’ai eu le covid, et c’était bien nul. Il y a eu un moment où ma voix était tellement enrouée, qu’on aurait pu me prendre pour Lilianne Rovère si je n’activais pas ma caméra en visio. Hormis la gorge qui est parti en latte, rien de très notable. Je suis restée chez moi et ai ainsi raté la visite d’un datacenter. J’ai les boules.

Trouvailles
  • Ce site qui compile des ressources pour les autodidactes de la chose informatique.
  • Ce livre (gratuit en ligne) pour apprendre à programmer son propre langage
  • Ce repo pour s’initier à l’utilisation des langages et outils utilisés dans le fameux web3 qui énerve tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *