Sites

Je crée des sites. Mais pas n’importe lesquels.

Je ne crée pas de sites internet sur commande, car j’ai bifurqué professionnellement et n’ai plus le temps de fournir un travail de qualité en tant que webmaster éditoriale sur la durée. En effet, un site ne se résume pas à sa création, cela demande également de la maintenance. Je fais quelques exceptions, très ponctuelles, en fonction de mes disponibilités.

Ma spécialité est un site fonctionnel, épuré et soigné, mais également bien référencé. Je suis passionnée par le référencement, car contrairement à ce que vous pourrez lire partout ailleurs, il ne s’agit pas d’une science exacte, mais plutôt d’essais, d’erreurs, de changements brusques d’algorithmes et de drames existentiels très profonds.

Ci-dessous, un échantillon modeste de quelques projets et délires personnels, que j’enrichirai progressivement, si j’ai le temps. Je choisis volontairement d’axer ce portfolio autour mes projets personnels et non commerciaux.


La Fille Pas Sympa V.2

Après une discussion sur Twitter, j’ai décidé de tester Elementor, que je n’avais pas utilisé jusqu’à présent. Je me suis bien amusée, mais je ne suis pas convaincue par Elementor : lent, lourd malgré sa simplicité d’utilisation, je lui préfère Gutenberg. C’est, peut-être, une question d’habitude.

Du côté de la rédaction, j’ai opté pour une approche plus pratique pour la reprise d’activité sur le blog. En effet, n’ayant pas écrit depuis trois ans, j’avais résolu certaines problématiques liées à mon handicap et souhaitais en faire profiter mes lecteurs.

J’ai envie d’y ajouter d’autres articles plus réflexifs, car je réfléchis constamment aux particularités d’exister dans le monde en tant que personne avec un diagnostic de TSA.


La Fille Pas Sympa V.1.0

Je n’ai malheureusement pas conservé les premières versions de La Fille Pas Sympa, mais il faut dire qu’elles présentent peu d’intérêt graphique. J’ai commencé à découvrir WordPress avec ce site, en 2014, en utilisant la solution d’hébergement gratuite d’Automattic, puisque j’étais fauchée comme les blés. J’ai ensuite pris un plan personnel et ai commencé à m’amuser avec les thèmes Premium, infligeant à mes lecteurs des designs plus kitsch les uns que les autres. J’ai ensuite appris à utiliser des WordPress auto-hébergés, du CSS et des bases de données, mais ce blog est resté inactif à mesure que je m’intéressais à d’autres sujets. J’avais l’impression d’avoir dit ce que j’avais à dire au sujet de l’autisme, en somme.

En mars 2020, le monde a changé. J’ai observé la société basculer, ai analysé ce qu’il se passait autour de nous. Et j’ai eu envie de reprendre le blog pour lequel j’étais –modestement– connue. J’applique donc mes connaissances et expérimente dessus, quand j’ai le temps.

webdesign webmaster blog sites internet


Expérimentation e-commerce (2)

Un site-brouillon, afin d’expérimenter avec des extensions permettant l’impression à la demande de produits personnalisés et Woocommerce.

Il a été testé auprès de personnes souhaitant faire imprimer leurs photos de vacances, mais la qualité de l’impression laissait à désirer pour les grands formats quand les photos étaient prises avec des téléphones portables.

Il a tout de même servi à offrir de jolis cadeaux d’anniversaire.


Expérimentation e-commerce (1)

Un projet personnel et collectif, éphémère mais très amusant, qui m’a permis d’utiliser pour la première fois Shopify. Je n’avais pas d’expérience avec les outils d’e-commerce et cette plateforme a suffi amplement à répondre aux besoins du projet.

Pour un site e-commerce plus durable, j’utiliserais une solution plus classique comme Woocommerce, car les frais prélevés par Shopify sont élevés. En revanche, Je trouve qu’il s’agit d’une bonne plateforme pour quelqu’un qui n’a pas de connaissances informatiques et qui dispose déjà d’une audience. En effet, j’ai pu constater que le référencement est le point faible de ce genre de plateformes.